Tranquillité Publique

La sécurité et la tranquillité publique sont des priorités de l’action municipale.

Sous la responsabilité du maire, la Police Municipale assure le bon ordre, la sûreté, à la sécurité et la salubrité publique dans la ville à travers sa présence sur le terrain et ses actions quotidiennes, détaillées ci-après.

Police Municipale

La Police Municipale, c’est le service répondant à la mission de police du Maire. De manière générale,  la “PM” concourt à la tranquillité, la salubrité, la sécurité et l’ordre publics.


Véritable police de proximité, son rôle est d’être en contact direct avec la population, pour constater d’éventuels dysfonctionnements et apporter une réponse dans les plus brefs délais.


Même si elle est axée sur la prévention et la dissuasion, ses agents ont toute latitude en matière de verbalisation et répression et peuvent sanctionner les infractions constatées, sur la base des arrêtés du Maire, du code de la route et des lois spéciales sur l’environnement, l’urbanisme, la propreté ou encore l’occupation du domaine public.


Elle travaille en lien permanent avec les services de l’Etat, et notamment la Brigade de Gendarmerie de Bram, à travers une action commune et une coopération opérationnelle.

Aller + loin …

Pour tout renseignement supplémentaire, n’hésitez pas à contacter la Police Municipale :

– par téléphone au 04 68 79 32 23

– par e-mail à l’adresse police@villedebram.fr

Plan Communal de Sauvegarde

Parce que l’information et la sensibilisation des citoyens face aux risques identifiés sur la commune sont des éléments essentiels pour préserver la sécurité des bramais et protéger au mieux leurs biens et leur environnement, la ville de Bram s’est impliquée, dès 2013, dans la prévention et la gestion des risques majeurs identifiés sur son territoire à travers l’adoption du Plan Communal de Sauvegarde. Il s’agit d’un document primordial, destiné à planifier, préparer et coordonner l’intervention des différents acteurs communaux en cas de crise ou d’évènement majeur.


Le territoire communal est exposé au risque d’inondation causé par les crues du Fresquel et de la Preuilhe, mais également par le ruissellement pluvial. Dans ce cas le secteur de la Prade et les environs de l’avenue Notre-Dame seraient les premiers concernés par les débordements. En cas d’événement plus important, l’inondation de la RD4 peut se produire et isoler certains écarts, tandis que le ruissellement est susceptible d’engendrer une montée des eaux rapide dans les points bas de la commune.


Bram peut également être exposée au risque d’accident industriel dû à la présence de 2 sites de stockage potentiellement sensibles : Arterris et Gamm Vert, tous deux situés à l’est de la ville. Aujourd’hui ces 2 sites ne font plus l’objet d’un classement Seveso mais la vigilance reste de mise.


Enfin, la ville est soumise, dans une moindre mesure, au risque de transport de matière dangereuse, qui s’effectue par voie routière via la RD6113 et l’autoroute A61 mais également le long de la voie ferrée reliant Bordeaux à Marseille et traversant la commune. Si une telle situation se produisait, les services de secours et l’équipe municipale diffuseraient les consignes de sécurité particulières à respecter.

Aller + loin :

En cas de crise ou d’évènement majeur, un poste central, joignable au 04 68 76 10 75 sera ouvert en Mairie.

Si vous êtes victime ou témoin d’une situation de détresse, alertez les pompiers en composant le 18 (depuis un poste fixe) ou le 112 (depuis un portable).

La Police et la Gendarmerie sont également joignables au 17 et le SAMU au 15.

Télé-Alerte

Inondation, tempête, canicule, feu de forêt, risque majeur, menace terroriste … Vous pouvez désormais être alertés par votre mairie en cas de danger.


En partenariat avec le SMAAR (Syndicat Mixte des Milieux Aquatiques et des Rivières de l’Aude), la ville de Bram s’est dotée du nouveau système « TéléAlerte », développé par la société Cii Télécom.


Premier partenaire du ministère de l’Intérieur, ce service disponible 24h/24 et 7j/7 permet de diffuser des messages d’alerte à la population par téléphone (fixe et/ou mobile), par SMS ou par courriel, en s’appuyant sur les bases de données des personnes présentes dans l’annuaire universel et des personnes inscrites volontairement.


Nous vous invitons donc à renseigner vos coordonnées complètes en remplissant la fiche d’inscription disponible en mairie ou en complétant le formulaire “en ligne” disponible en cliquant ici afin de pouvoir bénéficier de ce service [n’hésitez pas à renouveler l’opération pour chacun des membres de votre foyer]

Opération Tranquillité Vacances

Tous les étés, la Police Municipale et la Gendarmerie peuvent, sur votre demande, garder un oeil sur votre domicile durant vos vacances dans le cadre de l’opération “Tranquillité Vacances”.


En effet, tous les bramais s’absentant de leur domicile en juillet et/ou en août peuvent bénéficier de ce dispositif dont le but est de limiter le risque de cambriolages en effectuant, lors des patrouilles de surveillance, des passages au domicile des administrés sur la base des informations signalées par le demandeur.


Pour vous inscrire, il vous suffit de remplir, au moins 2 jours avant votre départ, le formulaire de demande individuelle accessible en ligne en cliquant ici ou disponible à l’accueil de la Mairie et du Poste de Police Municipale, puis de le retourner au service de Police Municipale (soit par courrier, soit par e-mail, soit en le déposant à l’accueil ou dans la boite aux lettres en cas de fermeture du poste).


Il est notamment nécessaire d’indiquer vos noms, prénom, adresse, période d’absence, type et caractéristique du domicile ainsi que la personne à aviser en cas d’anomalie. En cas de retour imprévu ou de modification de la durée de vos congés, n’oubliez pas de prévenir votre poste de police municipale.

Aller + loin …

Avant de partir, ayez les bons réflexes ! Voici quelques petits conseils de bon sens avant de quitter votre logement :

  • Fermez tous les accès de votre domicile, même pour une absence de courte durée ;
  • Renforcez si besoin la protection par des serrures complémentaires et une alarme ;
  • Changez immédiatement vos serrures en cas de perte ou de vol de vos clés ;
  • N’inscrivez pas votre nom et votre adresse sur le trousseau de clés, évitez de laisser vos clés sous le paillasson ou dans la boîte aux lettres…
  • Ne conservez pas chez vous d’importantes sommes d’argent, les endroits que pensez les plus secrets sont tous connus des cambrioleurs ;
  • Répertoriez et photographiez les objets de valeur, relevez les numéros de séries des appareils et, si possible, conservez les bons de garantie dans un lieu sûr ; faites de même pour vos carnets de chèques, vos cartes de crédits, etc.
  • Ne laissez rien d’apparent dans votre jardin qui puisse être utilisé pour pénétrer par effraction dans le domicile (échelle, outils…)
  • Informez vos voisins en cas d’absence prolongée, donnez-leur vos coordonnées pour être joint ;
  • Demandez à un proche de retirer régulièrement le courrier de la boîte aux lettres et d’ouvrir les volets de temps à autre ;
  • N’annoncez pas vos dates de départ en vacances sur vos pages de réseaux sociaux sur internet !

Vidéoprotection

A l’issue du diagnostic sur l’utilisation de dispositifs de vidéoprotection mené par la police municipale, une consultation sera lancée prochainement afin d’équiper une quinzaine de zones de la commune de caméras de vidéoprotection, dans un cadre légal et dans le respect de la vie privée de chacun.

Fourrière Animale

La  ville est parfois confrontée à la question des animaux errants : qu’ils soient perdus ou abandonnés seront désormais systématiquement  recueillis  et  conduits dans la fourrière animale, suite à l’adhésion de la commune au service public intercommunal mis en place par la Communauté de communes de Castelnaudary Lauragais Audois.


Si l’animal est identifiable, son propriétaire sera prévenu et devra récupérer son animal après  passage par les bureaux de la police municipale pour régler les frais de mise en fourrière qui dépendra des conditions de la capture et de la durée de garde, et l’éventuelle amende de police, voire les frais de vétérinaire si l’animal est en mauvais état.