Un budget ambitieux et responsable pour 2020

Un budget ambitieux et responsable pour 2020

Quelques jours après leur installation, les nouveaux Conseillers Municipaux étaient réunis ce lundi 15 juin sous les Halles Claude Nougaro pour découvrir et approuver le premier « budget primitif » de ce nouveau mandat. A cette occasion, nous avons rencontré Claudie Faucon Méjean, Maire de Bram, et son 1er adjoint en charge des finances, André Cathala, qui ont accepté de nous détailler les principales orientations budgétaires pour 2020.

Mme le Maire, vous avez présenté lundi à votre nouvelle assemblée municipale le budget de la commune pour l’année 2020. Quelles en sont les grandes lignes ?

Claudie Faucon Méjean : En effet, après plusieurs semaines de travail en lien avec les élus et services de la ville, nous avons pu présenter et adopter à la quasi-unanimité, en ce début de semaine, un budget 2020 à la fois ambitieux pour un début de mandat et toujours responsable, qui s’équilibre à hauteur de 8 944 717€. Une nouvelle fois, la gestion saine et raisonnée de nos finances nous permet de ne pas augmenter les taux de fiscalité communale tout en maintenant notre politique dynamique de fonctionnement et d’investissement.

André Cathala, en tant que 1er adjoint chargé des finances, pouvez-vous nous détailler les point forts de ce budget en terme de fonctionnement ?

André Cathala : Nous notons cette année encore une maîtrise de nos dépenses et de nos recettes liées au fonctionnement des services de la collectivité. Côté recettes, une légère hausse est constatée, notamment grâce au maintien des subventions et dotations des principaux partenaires institutionnels (Etat, Région, Département) et au remboursement des assurances suite à certains dommages. Niveau dépenses, nos actions en faveur de la jeunesse et de l’éducation se poursuivent et se développent avec une augmentation du budget « équipement » des écoles destiné à favoriser l’apprentissage du numérique et avec la reconduction du projet « des fruits à l’école » qui est désormais intégralement financé par la ville et étendu aux 2 établissements scolaires. Le projet de revitalisation du centre-bourg continue également avec la reconduction des actions fortes telles que l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et l’Opération Façades et Devantures Commerciales, mais aussi la création prochaine d’une boutique mutualisée en centre-ville pour favoriser le commerce local. Les nombreux services et aides à destination de la population et des associations sont évidemment maintenus, et une enveloppe exceptionnelle de 9000€ est prévue pour financer les mesures de soutien proposées dans le cadre de la crise du COVID-19. Enfin, on note que les charges de personnel sont stabilisées, tout en développant toujours plus de services pour les bramais.

Côté investissements, plusieurs projets se poursuivent et se terminent : lesquels ?

André Cathala : Les programmes pluri-annuels d’entretien, de rénovation et de mise en accessibilité des bâtiments communaux des voiries et des trottoirs sont une priorité et seront bien sûr poursuivis. Nous continuerons aussi à aménager les espaces de loisirs situés autour du Lac de Buzerens (d’ici l’été), à rénover et à sécuriser l’école maternelle (où une 3ème tranche de travaux est prévue en fin d’année) et à réhabiliter l’église (avec la rénovation des façades du bâtiment en cours). D’autres projets – comme la rénovation du village circulaire, la réfection de la rue des fleurs et de la rue Chanoine Andrieu ou le déploiement du Très Haut Débit en partenariat avec le Syaden – touchent à leur fin et seront donc menés à terme d’ici la fin de l’année.

Pour terminer, pouvez-vous nous détailler quels projets et chantiers vont entrer dans une phase concrète cette année ?

Claudie Faucon Méjean : De nombreuses nouveautés – proposées par ma nouvelle majorité municipale sur la base du programme que nous avons présenté aux bramais lors de la récente campagne électorale – verront le jour dès cette année. Le projet phare de cette année sera la  nouvelle vie donnée au Stade Saint-Exupéry. En parallèle, nous mènerons diverses actions de mise en valeur de notre patrimoine (avec notamment la réfection du poids public situé à proximité de la Mairie), de rénovation de l’éclairage public, d’implantation de nouvelles consignes de tri et de développement de nouvelles aires de jeux et de loisirs pour les enfants. Nous travaillerons aussi sur la question de la sécurité avec la réalisation d’aménagements ponctuels destinés à réduire la vitesse sur certains secteurs et la mise en place de défibrillateurs au sein des bâtiments accueillant du public. Enfin, nous lancerons plusieurs études, relatives notamment à l’extension du cimetière et à la création d’un « jardin du souvenir », à l’aménagement du Parc des Essars afin d’y assurer les festivités, et à la révision générale de notre Plan Local d’Urbanisme.