Le nouveau Conseil Municipal est en place !

Le nouveau Conseil Municipal est en place !

Discours prononcé par Claudie Faucon Méjean le lundi 25 mai 2020 suite à sa réélection en tant que Maire de Bram, lors de la Séance d’Installation du Conseil Municipal :

C’est un instant magique. Un temps suspendu. Un moment singulier.

Permettez-moi tout d’abord de remercier André Pujol pour la présidence de cette première assemblée. Il en est le doyen. Il a assumé ses fonctions de main de maître. Je n’en attendais pas moins. C’était une évidence.

Merci aussi à Arnaud Barthès, notre benjamin, de m’avoir remis l’écharpe de maire. Ce fut un honneur et un grand plaisir. Arnaud, je suis particulièrement fière que tu sois des nôtres et que tu aies souhaité cet engagement pour ta ville. Je te connais depuis ta plus tendre enfance, j’ai suivi ton parcours citoyen et j’ai la certitude que tu es à ta place. Sois le bienvenu.

Je veux enfin remercier les personnels, notamment au service administratif, Virginie, Sylvie, Claire et Géraldine en particulier, qui ont préparé la tenue du scrutin ainsi que ce premier conseil municipal dans un contexte si particulier. Un grand merci également à Frédéric Barrière, qui diffuse ce conseil municipal en direct sur internet. Toujours là et toujours dans l’adaptation ! Enfin, que l’ensemble des agents soient tous félicités car depuis plusieurs semaines, ils répondent présents, ils sont là pour Bram et les bramais, à nos côtés et s’adaptent à des exigences gouvernementales nouvelles et inédites. Bravo !

Revêtir à nouveau l’écharpe de maireest une grande responsabilité qui m’est confiée. Au-delà de l’émotion personnelle toujours au rendez-vous, je mesure ce que cette écharpe représente et ce qu’elle engendre. Cette écharpe tricolore est la représentation symbolique de notre pacte républicain, qui repose sur 3 piliers auxquels je suis viscéralement attachée – Liberté Egalité Fraternité.

En 2001, Jacques Cambolive est venu chercher la jeune directrice d’école que j’étais pour le rejoindre sur sa liste. Mon goût pour l’autre, pour la république et ses valeurs m’a conduit à lui dire oui immédiatement. Voilà donc presque 20 ans que je suis engagée pour Bram. Alors cette écharpe que j’ai revêtue pour la première fois en 2011 des mains d’André Viola, je la connais et je la respecte. Je sais qu’elle implique un engagement sans faille. Je sais qu’elle se traduit par des obligations qui passent bien souvent avant tout le reste, avant même les soirées en famille ou les weekends en amoureux. Lysa, Sacha, Fabrice, mes parents, ma famille, mes amis en savent quelque chose et je dois les remercier pour leur soutien, leur patience et leur amour. Ils sont essentiels à mon équilibre.

Oui être maire est une lourde responsabilité. Le maire, l’élu préféré des français. Voilà des sondages qui vous donnent du cœur à l’ouvrage ! Et vous avez été nombreux au cours des derniers mois à me dire que vous comptiez sur moi pour poursuivre l’action. Nombreux à m’encourager pour rassembler une équipe forte et volontaire. J’apprécie ces soutiens. Dans ma vision de la politique, ils comptent bien plus que d’autres paramètres. Ils donnent un sens à l’action publique. La vraie. Celle qui est tournée vers les autres.

L’élection municipale, est un moment démocratique fort : elle traduit la confiance accordée par nos concitoyens pour prendre en leur nom les décisions qui vont impacter directement la vie de chacun dans notre ville.

L’installation de ce conseil intervient presque 3 mois après avoir été élus ! une situation pour le moins inédite et inattendue. Et je veux ici remercier tous les élus pour leur présence, c’est le signe de leur attachement à la démocratie et au respect de ses valeurs qui nous guideront durant les 6 ans à venir.

Je veux aussi remercier les élus dont le mandat s’achève et qui se sont mobilisés pour poursuivre leur mission quelques semaines de plus au service des bramais. Ils sont fidèles à leur engagement et je suis fière de les avoir comptés dans mon équipe.

Un nouveau conseil s’installe après une longue campagne électorale que nous avons voulue, avec l’équipe Bram Horizon, développer sur le terrain.

Parce que c’est le sens de notre engagement politique,

Parce qu’échanger avec les bramais, être à leur écoute, répondre à leurs attentes, entendre leurs besoins, leurs envies pour Bram sont les fondements de notre action,

L’ensemble des colistiers ont, à mes côtés, sillonné toutes les rues de Bram et présenté le programme Bram Horizon à chacun. Nous avons sonné à pas moins de 1500 portes et avons reçu un accueil toujours chaleureux et constructif qui s’est soldé le 15 mars dernier par un plébiscite des électeurs : 72% des voix revenaient à notre liste malgré une abstention record pour la ville de Bram habituellement si citoyenne.

Je veux m’adresser ici à l’ensemble de l’équipe qui se trouve autour de cette table.

Je veux leur rendre hommage pour la campagne de proximité qu’ils ont menée, sans compter leur temps ni leur énergie.

Nous avons partagé beaucoup d’émotions, des doutes parfois, des joies souvent !

J’ai réuni autour de moi une équipe enthousiaste où l’expérience et la jeunesse sont également représentées ; des femmes et des hommes qui ont tous en commun l’ENVIE : l’envie de poursuivre notre action, l’envie d’apporter leur dynamisme au service de Bram et des bramais, l’envie de partager nos valeurs, l’envie de « servir » le collectif.

Notre équipe a montré sa solidité, son engagement, et aujourd’hui a hâte de mettre ses compétences, son énergie collective, au service de notre ville.

Après le temps de la campagne vient le temps de l’apaisement et du travail, au service de tous les bramais, sans aucune distinction. Je veux donc m’adresser aux élus d’opposition de la liste « unis pour Bram » et vous dire que votre différence de sensibilité doit utilement demain venir enrichir nos réflexions comme nos décisions. Je sais pouvoir compter sur vous.

Ce soir, ce dont je veux parler, c’est d’avenir !

L’avenir de Bram, celui dont nous avons rêvé et que nous allons concrétiser.

Un avenir qui se construira sur de solides fondations, celles qui ont été posées par mes prédécesseurs que je souhaite une nouvelle fois honorer, Jacques Cambolive et André Viola, avec l’ensemble des équipes d’élus qui nous ont accompagnés depuis plus de 40 ans.

L’équipe Bram Horizon a une réelle ambition pour Bram : 100 projets.

Cela nous oblige, cela nous engage, tous !

100 projets qui sont fondés sur des axes majeurs qui qui guideront l’action municipale pendant 6 ans : renforcer l’attractivité tant économique que touristique de Bram tout en la rendant toujours plus belle et agréable à vivre tous ensemble,

Développer son dynamisme dans un esprit de responsabilité qui allie la volonté d’agir de façon éco-responsable et de maintenir les grands équilibres budgétaires et financiers.

Pour réussir, nous savons pouvoir nous appuyer sur le professionnalisme d’agents municipaux motivés, performants, prêts à répondre aux besoins divers de la population. Je connais bien ces serviteurs du public, je sais pouvoir compter sur eux et je les remercie. J’adresse un remerciement tout particulier à Mme Virginie Crochard, notre directrice générale pour son dévouement et son implication toujours efficace pour Bram.

Je sais également quel soutien notre ville peut recevoir de nos partenaires institutionnels : la communauté de Communes Piège Lauragais Malepère qui sera installée en juillet et qui verra, j’en appelle de mes vœux et je n’en ai aucun doute, le président André Viola reconduit dans ses fonctions ; le département de l’Aude, la Région Occitanie ou encore l’Etat au travers de Mme la préfète.

Nous nous engageons solennellement en ce jour si particulier pour Bram autour de 4 grands axes

– Premièrement, faire de Bram une ville toujours plus innovante car nous sommes convaincus que son potentiel est gigantesque tant sur le plan économique que touristique et que nous n’en sommes qu’aux prémices. Avec Pascale Rastouil que je proposerai en position de 4ème adjointe en charge de l’attractivité communale, nous travaillerons à la valorisation des potentialités touristiques de Bram comme notre merveilleuse circulade ou encore les activités de pleine nature. Nous déploierons aussi de nouvelles mesures afin de permettre aux entreprises et aux artisans soit de venir s’installer sur la commune soit de trouver un bel équilibre de fonctionnement et de pérenniser leur activité. L’attractivité communale passe aussi par le développement d’innovations et du numérique que Xavier Beaujard prendra en charge comme conseiller municipal spécial.

– Deuxièmement, Bram sera une ville écoresponsable. Les bramais nous ont montré durant le porte à porte que c’est une question qui les préoccupe, et la crise sanitaire a révélé que nous avions raison de porter l’écoresponsabilité comme axe fondamental pendant la campagne. Jeconfierai donc cette mission à celui que je proposerai en 1er adjoint, le fidèle et dévoué André Cathala, qui aura aussi en charge les finances et la sécurité. Nous nous engageons tant sur la réduction de l’impact écologique de l’activité des bramais et de la municipalité sur l’environnement, que sur la réduction des déchets, la végétalisation de la ville ou encore la facilitation des mobilités douces avec notamment un grand plan vélo pour tous.

– Troisièmement, pour que Bram soit la plus belle, j’ai demandé à Jérôme Darfeuille d’être en position de 3èmeadjoint en charge des espaces publics, de l’urbanisme et de l’habitat. Il aura la responsabilité de travailler sur notre patrimoine bâti (église et écoles) que nous voulons voir préservé ; sur les rénovations de voiries ; sur les équipements sportifs et les aires de jeux ; sur l’accompagnement des bramais dans la rénovation et l’amélioration énergétique de leurs domiciles.

Nous savons aussi que pour que chacun pratique sa ville confortablement, elle doit être sûre et fluide. Pour cela, notre police municipale sera toujours sur le terrain auprès de la population avec une confiance renforcée. Et je veux profiter de cette tribune pour saluer l’action des 2 policiers municipaux, particulièrement pendant la crise sanitaire durant laquelle ils n’ont compté ni leur temps ni leur énergie dans l’exercice de leurs missions.

– Quatrièmement, le lien social, le lien inter générations, la solidarité sont l’ADN de notre équipe. Il n’est pas de société sans humain. Il n’est pas de citoyens sans lien social. Aristote disait que l’homme est un être social, que la nature l’a fait pour vivre avec les autres. Et même si la nature fait bien les choses, il est possible de les faciliter. C’est la mission que je confierai à Muriel Denuc Guichet comme 2ème ajointe au maire en charge de la vie locale tant elle a su, pendant le dernier mandat mais aussi ces dernières semaines pendant le temps de confinement, se mettre à la portée de tous, en particulier des plus âgés, et mobiliser les associations pour continuer à vivre malgré la crise. A ses côtés, Laurent Fau sera désigné conseiller municipal spécial pour assurer les missions en lien avec le secours à la personne et la gestion des stades.

Toujours dans le domaine du « vivre ensemble », Florian Grimmonpré que je nommerai conseiller municipal délégué pilotera avec l’énergie et la motivation qui le caractérisent,les actions pour la jeunesse et développera de nouvelles mesures comme par exemple la création d’unterrain dédié aux sports de glisse. Il mettra en place le budget participatiftant attendu de nos concitoyens. Bram avance et est toujours plus à l’écoute des bramais.

Développer le lien social passe par des moments partagés qu’ils soient festifs, intergénérationnels ou encore culturels.

Avec Eric Misse que je proposerai en position de 5èmeadjoint en charge de l’éducation et de la culture, nous voulons que la culture soit accessible à tous et faire du parc des Essarts un lieu convivial et culturel par excellence. Bien entendu les écoles resteront au cœur de nos actions et de nos priorités.

Je reprendrai le proverbe africain qui dit qu’« il faut tout un village pour éduquer un enfant ». Je m’engage à tout déployer pour que nos petits bramais soient ceux qui demain poursuivront notre travail, continueront de bâtir notre ville à l’aune de ses valeurs et de sa devise « Chevillée à la terre comme à la liberté ».

Vous l’avez compris, c’est une réelle volonté du meilleur pour Bram et les bramais qui s’exprime au travers de ces axes de travail enthousiasmants pour construire l’avenir.

Sur les valeurs fortes qui sont nos fondamentaux, nous allons mettre en œuvre les 100 projets promis aux bramais et poursuivre notre action quotidienne dont l’objectif est de prendre soin de Bram et des bramais, de faire rayonner Bram et d’en faire une ville exemplaire.

Comme vous l’avez entendu, nos lignes directrices ne changent pas.

Un dialogue permanent et des échanges avec les bramais.

Le respect des engagements et de la parole donnée. Faire ce que l’on a dit, dire ce que l’on va faire. Clarté et transparence sont aujourd’hui notre « marque de fabrique ».

Le respect de nos valeurs : celles de la République bien sûr mais aussi les valeurs qui sous tendent nos choix. Solidarité, partage, vivre ensemble et respect mutuel.

Ainsi, avec beaucoup d’énergie et une ferme volonté de réussir, je sais que tout cela deviendra une réalité. C’est l’état d’esprit de l’équipe qui est installée aujourd’hui.
C’est l’état d’esprit qui nous habitera durant les six années qui s’annoncent.

C’est une très belle équipe de bramaises et de bramais soudés, conviviaux et représentatifs de toute la diversité de nos concitoyens qui se met à votre service.
Je remercie très chaleureusement ses membres de m’avoir élue Maire pour servir de toutes mes forces Bram et ses habitants.

J’adresserai mes derniers mots à ceux qui vont désormais exercer, à mes côtés, les responsabilités municipales. La mairie, c’est le visage de la République dans une ville. C’est le lieu où flotte son drapeau et où s’inscrit sa devise : « Liberté, égalité,
fraternité ». Chacun d’entre nous est, à partir de ce soir, un représentant de la République. C’est une belle et grande responsabilité. Comme le disait François Mitterrand, « Sur le chantier de ces valeurs toujours neuves, pour ces combats de chaque jour qui se nomment liberté, égalité, fraternité, aucun volontaire n’est de trop. »

N’oublions jamais que nous avons été élus pour servir, et nous serons dignes de la confiance qu’ont placé en nous les électeurs bramais.

Le nouveau Conseil Municipal est en place !