LE PROGRAMME

Léo de Faucher - L'Art Liberté

affiche.cmp

Léo de Faucher imagine, rêve, transcende et sublime. Tout est possible et l’artiste l’envisage.

Entre des paysages grandioses, une architecture fictionnelle et des créatures fantasmagoriques, Léo de Faucher traduit, en peintures et en sculptures, sa liberté de création. Les limites sont dépassées et le réel transgressé pour faire place au merveilleux. Ses rêveries visionnaires sont tels des « fragments d’un autre monde » que l’on aime explorer pour mieux s’échapper.

Mais le spectacle enchanteur que nous offre l’artiste semble parfois rejoindre la réalité tant la précision des traits et la finesse chromatique sont méticuleuses et délicates.

On voyage donc dans un imaginé détaillé, soigné, et réfléchi et l’évasion n’en est que plus intense.  

L’onirisme se mêle ici au figuratif, au symbolisme et à l’abstrait dans une belle harmonie romantique. Léo de Faucher demeure toutefois un artiste unique et inclassable. Et résolument libre.

 

La sélection d’œuvres présentées aux Essarts et à Eburomagus comprend des toiles de sa peinture imaginaire, des tableaux de sa peinture gestuelle et des sculptures, principalement issues de son récup’art.

L’exposition est ouverte au public du 2 septembre au 12 novembre 2017. Des visites tactiles et descriptives adaptées aux personnes non-voyantes et malvoyantes seront organisées tout au long de la durée de l’exposition.

Exposition "Carnets de voyage" ; des promesses d'errance et d'émerveillements

Les Essar[t]s, espace Arts et Cultures, et le musée archéologique Eburomagus, deux hauts lieux de la culture situés à Bram (11150), proposent une découverte originale du monde à travers l’exposition « Carnets de voyage », basée sur les dessins, les peintures et les photographies de quatre carnettistes : Simon, Alessio Defendini, Nathalie Louveau et Yannis Bautrait.

Recueil d’impressions, d’émotions et de rencontres, le carnet de voyage est aussi une invitation à l’exploration d’horizons différents et de points de vue singuliers.

Du Sahara à l’Inde, en passant par la Chine, Bali, l’Equateur, le Costa Rica, le Brésil, l’Islande et le Burkina Faso, les frontières sont franchies pour mieux s’égarer.

Les artistes-voyageurs réalisent des performances artistiques sensibles, soutenues par une large variété de techniques et matériaux, tels que l’aquarelle, la gouache, l’encre, le feutre, le pastel et les collages de sables, mues de serpent, crin de chameau et autres trésors collectés au gré de leurs pérégrinations.

« L’été est arrivé et avec lui, des promesses de voyages, d’errances et d’émerveillements », annonce Eric Misse, adjoint à la culture et à la communication de la ville de Bram.

L’exposition, réalisée en partenariat avec le festival du carnet de voyage de Carcassonne, est ouverte au public du 20 mai au 20 août 2017.

affiche carnetsdevoyage

MARCEL BOVIS 6x6

bovis

 

Du 30 janvier au 1er mai 2016, votre espace arts et cultures renoue avec la photo et accueille l'un des grands noms de la photographie, Marcel Bovis, dans une exposition sobrement intitulée "6x6" ...

Lire la suite : MARCEL BOVIS 6x6

bernard bouchard : une expo, plusieurs concepts...

AffichBouchardA3

C’est à un voyage, visuel et mental, en quatre étapes, que nous convie Bernard Bouchard : une fuite dans l’espace jusqu’en Afrique ; une incursion plus personnelle, intérieure et intime ; une balade musicale, en rythme et en douceur ; et pour final, un retour dans le passé, celui de son village natal, Bram, ancré dans son cœur et ses souvenirs.

Lire la suite : bernard bouchard : une expo, plusieurs concepts...

ESSART AU SINGULIER

artssinguliersCet automne, les essar[t]s s’ouvrent à de nouveaux horizons et vous amènent à la découverte de la peinture, la sculpture, la céramique et la gravure, sous la houlette du sculpteur et plasticien audois Michel Philippon.

Lire la suite : ESSART AU SINGULIER

UN PASSE SOUS SILENCE

Afficheweb

Un passé sous silence est issu du projet transmédia SCARS OF CAMBODIA du binôme français Emilie Arfeuil, photographe, et Alexandre Liebert, réalisateur, qui se décline également sous la forme d’un documentaire de création de 30 minutes, d’un livre de photographies et d’un diaporama sonore. L’exposition partage une rencontre intime et dresse un portrait sensoriel de la mémoire enfouie, la manière dont elle transparaît dans les gestes, les attitudes et les regards, dont elle peut définir une personne et la marquer à vie. 

Lire la suite : UN PASSE SOUS SILENCE

rugby, le beau geste

rugby reduit

 

Cette exposition n’a pas vocation à relater une sorte d’histoire du Rugby, mais a l’ambition de montrer comment des auteurs photographes s’emparent de ce sport pour faire œuvre.

Elle rassemble des images du XXe siècle, issues de la collection du Château d’Eau, auxquelles répondent des travaux de photographes contemporains.

Lire la suite : rugby, le beau geste